Les 5 erreurs de WordPress les plus courantes que les nouveaux blogueurs font et Comment les corriger ?

Si vous avez un blog ou un site web, je suis sûr que vous connaissez WordPress

WordPress est une plate-forme qui offre des possibilités infinies de personnalisation pour vous aider à atteindre vos objectifs.

WordPress est facile à prendre en main et vous pourrez le gérer vous-même. Vous n’avez pas besoin d’être un développeur de métier ou un webmaster pour gérer votre site web ou votre blog ! Cependant, il vous faudra approfondir certaines connaissances pour travailler en totale autonomie.

Vos premiers pas sur votre site WordPress et notamment la base de votre construction peut faire une énorme différence dans le futur de votre site internet et il est important de créer une bonne base pour un blog réussi, un site vitrine ou un site marchand. Dans cet article, je vais vous montrer comment identifier, corriger ou régler facilement les 5 erreurs de WordPress les plus courantes que les bloggueurs font à l’installation de leur WordPress.

C’est parti …

               1.La structure du permalien

Hou là !!!

Qu’est ce qu’un Permalien ? 

Le permalien est tout simplement l’URL d’une page web ou blog. Vous savez l’adresse que vous voyez en haut à gauche dans la barre de recherche de Google lorsque vous êtes sur un site, c’est le « Permalien ». Vous avez le nom de domaine (le nom de votre site) puis le / et après le chemin exacte de la page.

Chaque page, article, etc…a un lien unique et permanent. Il n’y a pas deux pages, deux articles, deux post, etc…avec le même permalien. Et attention, si vous changez le titre du post le permalien change également, donc cela peut engendrer des erreurs 404 ce qui n’est pas très agréable. Cela fera partie d’un autre article où je vous expliquerai comment rediriger un lien cassé vers un nouveau lien.

WordPress génère une structure de lien permanent par défaut. Mais ce n’est pas très « SEO FRIENDLY » et pas très joli d’avoir un lien qui se termine par quelque chose comme « /? P=123 »

Vous pouvez imaginer qu’un moteur de recherche comme Google ne vas pas très bien comprendre de quoi vous parlez …Et il lui sera difficile de refaire sortir votre article pour un internaute. Nous avons donc besoin d’aller modifier cette structure de permalien pour la rendre plus claire.

Rendez-vous simplement dans votre backoffice dans Réglages / Permaliens pour accéder aux différentes options. La meilleure option est d’utiliser la structure personnalisée et de mettre /%category%/%postname%/. N’oubliez surtout pas d’enregistrer les modifications au bas de la page.

               2. Ne pas utiliser de Favicon

L’utilisation d’un favicon fait partie de votre image de marque et il est important de le montrer aux lecteurs lorsqu’ils visitent votre blog ou votre site web. Un favicon correspond à la petite image à côté de l’URL qui apparaît dans chaque grand site.

Choisissez une icône qui représente votre blog ou votre marque. Le fichier doit être carré et moins 512px x 512px au format .ico ou .png.

Pour le télécharger et le mettre en place dans votre Blog WordPress. Allez dans Apparence puis Personnaliser. Il ouvrira  l’éditeur visuel et vous aurez différents onglets sur la gauche. Sélectionnez l’identité du site et cliquez sur image pour télécharger le favicon.

Et voilà ! C’est en place … la classe nan 😉

5 erreurs de wordpress les plus courantes
  • Facebook
  • Pinterest

               3. Blocage des moteurs de recherche

Le premier des objectifs d’un blog ou d’un site web, c’est d’apparaître dans les moteurs de recherche. Mais il arrive quand on construit son site pour d’autres raisons que l’on veuille que son site WordPress n’apparaisse pas encore dans les moteurs de recherche. Pour ce faire, vous allez régler le WordPress pour que votre site ne soit pas indexé par les moteurs de recherche.

Go… Pour ce faire, vous allez dans Réglages /lecture en bas vous devez cocher une case pour demander aux moteurs de recherche de ne pas indexer votre site.  Yes ! Mission accomplie avec succès … euh n’oubliez pas d’enregistrer le changement.

Attention, quand vous serez prêt à mettre votre site web ou votre blog WordPress en ligne, il ne faut pas oublier de revenir décocher cette case sinon votre site web ou votre blog n’apparaîtra jamais dans les moteurs de recherche et là c’est la louze !

               4. Modification du nom de la catégorie « non-classé »

Lorsque vous créez un site web avec WordPress, par défaut, il commence à classer les nouveaux articles sous « non classés ». Ce n’est pas idéal si vous voulez organiser vos articles…cela ne fait pas très professionnel d’avoir des articles « non-classés ». Si vous créez des articles qui ne rentrent pas dans une de vos catégories, vous pouvez remplacer le « non-classé par autres (par exemple)

Pour ce faire, allez dans Articles / Catégories  puis sur « non-classé » et vous pouvez pouvez modifier, changer le nom et mettre à jour.

ATTENTION, si votre site est déjà en ligne, vous allez changer la structure du permalien, il faudra donc faire une « redirection » pour éviter une 404.

              5.Changer le nom de l’utilisateur « admin » de votre blog WordPress

Par défaut lorsque vous rédigez un article le nom de l’auteur se met automatiquement, mais par défaut le nom de l’auteur est également l’identifiant de connexion à votre backoffice.

UN VRAI RÉGAL POUR LES PIRATES !!!

Assurez-vous donc de créer un nouvel utilisateur avec un rôle d’administrateur dont le nom apparaîtra ensuite sur les publications.

Backoffice / Utilisateurs / Ajouter

Cette manipulation est indispensable car nous ne pouvons pas changer le nom d’utilisateur, donc nous créons un nouveau (Noter bien votre nouveau mot de passe)

Lorsque vous aurez fait cela, vous serez déconnecté du WordPress et vous pourrez ensuite vous reconnecter avec ses nouveaux noms et codes. Suite à cela, vous pourrez venir supprimer l’ancien admin…

Auteur : Jérôme Buaud – Webmaster – recherchefreelance.com

Si vous avez une question, vous pouvez me laisser un commentaire ci-dessous, si vous avez aimé l’article, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux.

Pin It on Pinterest

Share This